Il y a quelques semaines de cela, Tom Dwan - en bon gambler - lançait un défi au petit monde du poker High Stakes online : d'ici quelques semaines, il remporterait un bracelet aux WSOP 2010. La mise à prix? Une cote de 3 contre 1.

Par exemple sur une base de 10,000$, s'il remporte un bracelet, vous lui en devrez 30,000$. Bien que l'on ne connaisse pas le montant exact des mises sur la pomme du jeune américain de 23 ans, les sommes se chiffreraient en millions de dollars.

L'histoire s'est mise en marche lorsque ce matin - heure française - Tom Dwan dépasse les 1,5M de jetons à 14 joueurs left dans l'event 11 (1,500$ - NLHE, autrement dit à peine une blind des limites de cash game pratiquées quotidiennement par "Durrrr"). Il n'y avait qu'à jeter un coup d'oeil aux faces déconfites des railbirds pour comprendre l'enjeu. Ce gosse peut-il vraiment annoncer qu'il remportera un bracelet des WSOP et passer à l'acte deux semaine plus tard?
L'exploit enfle alors que Tom aborde la table finale en position de chip leader - table au cours de laquelle les tapis vont bien vite valser. Oui mais voilà, Dwan reste en place et atteint même le head's up, pendant que certains commencent à se dire qu'ils vont bientôt devoir faire chauffer la carte American Gold.
Il n'en sera rien. Tom Dwan "échoue" aux portes de l'exploit et termine second pour 381,885$, bien loin des millions que lui aurait apporté une première place.

Il reste tout de même un paquet d'events à "Durrrr" pour prouver à tout ce petit monde qu'il est bel et bien LE crack de la nouvelle génération. Si tant est qu'il ait encore à le prouver...

Victor